L’Observatoire international des avocats en danger entend saisir l’occasion de la Journée mondiale des droits de l’Homme pour sensibiliser les avocats et l’opinion publique sur la situation des avocats dont la vie, la liberté ou l’exercice professionnel sont menacés en raison de leur pratique légitime de leur profession.

Chaque jour, du 1er au 10 décembre, l’OIAD publiera ainsi un portrait d’un avocat menacé illustrant la diversité des types de menace mais aussi l’universalité de celle-ci.

L’OIAD appelle les avocats et tous les citoyens impliqués dans la défense de l’Etat de droit et des libertés fondamentales partout dans le monde, à relayer ces portraits le plus largement possible.

La mobilisation des sociétés civiles est une condition essentielle pour que ces avocats ne soient pas oubliés et que les institutions ou individus à l’origine de ces persécutions sachent qu’ils ne pourront poursuivre leurs attaques dans l’indifférence et l’impunité.

Les avocats sont souvent la dernière ligne de défense des personnes dont les droits sont violés et les libertés réprimées. Ne les laissons pas seuls.

Publicités